Maternité

illus6Pendant les neufs mois de la grossesse, vous subissez des changements physiques (et psychiques) considérables : la colonne vertébrale que vous avez tendance à cambrer, le bassin, le sacrum et le coccyx dont les malpositions peuvent rendre l’accouchement difficile. Il est donc vital de maintenir votre équilibre et de vous renforcer pour préserver votre santé et celle de votre enfant.
L’ostéopathie est particulièrement adaptée aux femmes enceintes et aux bébés, en agissant en complément du gynécologue, de l’obstétricien et de la sage-femme, afin de vous faire « passer le cap » en douceur.
Votre ostéopathe peut également vous aider à mieux gérer votre stress ou votre fatigue, notamment en optimisant vos fonctions respiratoires. Il est donc conseillé d’avoir un suivi régulier tous les deux à trois mois de la grossesse, afin de traiter et/ou prévenir certaines douleurs ou inconforts, et préparer votre accouchement dans la sérénité.
Votre nourrisson pourra également bénéficier de séances d’ostéopathie, pour un bilan, ou s’il est né par césarienne, prématurément, par le siège, ou avec le cordon ombilical enroulé autour du cou. Également si son crâne est déformé (plagiocéphalie) ou s’il régurgite, dort peu, se cambre pendant les tétés, pleure en permanence, a des coliques, présente des signes de nervosité, d’hypertonicité, fait des rhinites et/ou des otites à répétitions, est né avec un torticolis congénital…

(D’après les fiches informatives du SFDO)

GQ6B9742

GQ6B9742